Le toilettage n’est pas uniquement une beauté de la peau et du poil, mais aussi, bien-être physique et psychique.

Je m’efforce d’innover jour après jour une technique amusante et apaisante afin de désensibiliser l’animal et ainsi l’accoutumer aux divers outils utilisés pour son soin (douche, séchoir, brosse, etc) et ainsi favoriser le contact privilégié avec le chien.

Toilettage GenèveLa dernière nouveauté pour l’aider à se sentir à l’aise est l’utilisation de la phéromone maternelle.
Les phéromones sont des substances naturelles apaisantes volatiles émises dans l’environnement.
Lors de l’allaitement, la femelle sécrète une phéromone calmante pour ses chiots, et, dès lors, le chien est capable de l’identifier immédiatement, une fois remis en contact avec ; on s’en sert pour réduire le stresse d’un chien anxieux.

En premier lieu, je reçois le chien et son propriétaire de manière tranquille et conviviale, puis, une fois son maître parti, je joue avec lui, le calme avec des paroles et des caresses tout en lui montrant les divers objets utilisés. Tout ceci avant de le prendre dans mes bras pour l’emmener à la douche.

Avec le temps et l’expérience, j’ai appris que chaque chien a des besoins différents compte tenu de son passé et de son caractère, c’est donc toujours eux qui me donnent leur mode d’emploi, il suffit pour cela de bien les connaître et de lire leur langage corporel.

Lors du bain, je pratique un massage de détente, bien-être (compris dans le prix) avec une musique de relaxation et à l’écoute des attentes du chien.

Toilettage GenèveEnsuite, selon la durée du séchage et de la coupe (dépendant de la taille, de la qualité du poil ainsi que la coupe demandée) je fais une petite pause «  jeux ou câlins » selon l’envie du chien. Ce qui explique que je ne prends qu’un nombre limité de rendez-vous par jour afin de prendre le temps pour le chien. L’idée n’est pas de faire du chiffre sur le « dos des chiens » mais de leur donner le plus qu’il m’est possible et surtout qu’ils aient envie de venir au toilettage, et comme toute personne passionnée, j’apprends encore.